Cybersécurité : comment limiter les risques et remédier à la vulnérabilité des employés durant la pandémie ?

Source: https://securite.developpez.com
Date: 2 septembre 2020

Alors que la pandémie du COVID-19 se poursuit, les entreprises abordent la rentrée dans un contexte relativement complexe, entre port du masque obligatoire, règles sanitaires et télétravail. Selon une récente étude menée par Ipsos pour Welcome to the jungle, 48 % des personnes interrogées souhaiteraient avoir recourt au télétravail complet, soit 5 jours sur 5.

Lire l’article: https://securite.developpez.com

Cybersécurité : le télétravail multiplie les risques d’attaques envers les organisations

Source: https://www.tom.travel
Date: 31 août 2020

Selon un rapport de Malwarebytes, 20 % des organisations ont été victimes d’une cyberattaque causée par un collaborateur en télétravail depuis le début de la pandémie.
La pandémie de COVID-19 a poussé de nombreuses entreprises à privilégier le travail à distance pour maintenir leur activité.

Lire l’article: https://www.tom.travel

Coronavirus : les acteurs de la cybersécurité s’insurgent contre les hackers qui profitent de la pandémie

Source: Développez.com
26 mars 2020

Jusqu’à aujourd’hui, le nombre de personnes atteintes par le Covid-19 ne cesse d’augmenter, avec plus de 471 000 cas d’infection recensés dans 181 pays et plus de 20 000 morts depuis son apparition en décembre dernier, d’après le Covid Tracker de Bing. Cette augmentation constante du nombre de cas nécessite une mobilisation importante des professionnels de santé, tandis que la peur se propage à la même vitesse, voire plus vite que le virus lui-même.

Alors que des cybercriminels, notamment des créateurs de rançongiciels, ont promis de ne pas attaquer les hôpitaux jusqu’à la fin de la crise sanitaire, d’autres malfaiteurs profitent de ces deux facteurs pour se faire des victimes, ce qui fait réagir les acteurs de la cybersécurité.

«Comme à chaque événement exceptionnel, il faut avoir conscience que les cybercriminels cherchent à tirer profit de la précipitation et de la baisse de vigilance des personnes directement ou indirectement concernées pour les abuser», a alerté la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr dans un bulletin d’alerte. En effet, ce type d’attaque peut avoir des conséquences néfastes, principalement sur la santé et les données personnelles des personnes hospitalisées, si le personnel ou les matériels utilisés pour les prendre en charge sont touchés par une cyberattaque.

Lire l’article: https://securite.developpez.com/actu/298253/Coronavirus-les-acteurs-de-la-cybersecurite-s-insurgent-contre-les-hackers-qui-profitent-de-la-pandemie-pour-attaquer-des-personnes-des-hopitaux-et-meme-l-OMS/

Crise sanitaire : des spécialistes en cybersécurité en guerre contre le piratage opportuniste

Source: JdG
27 mars 2020

La ligue COVID-19 CTI rassemble des experts en cyber-sécurité du monde entier pour combattre le piratage opportuniste en cette période de crise sanitaire sans précédent. En parallèle, l’OMS développe une application mobile pour lutter contre les fausses informations.

Alan Moore avait imaginé la Ligue des gentlemen extraordinaires. La crise sanitaire du COVID-19 a, elle, donné naissance à une autre sorte de ligue, formée d’experts en cybersécurité. La pandémie de pneumonie virale force de nombreuses populations à s’isoler et à compter sur leurs appareils électroniques connectés pour continuer leurs activités. Cela ouvre, par conséquent, plus de possibilités à certains pirates opportunistes de s’introduire dans les systèmes informatiques partagées et, peut-être, moins sécurisés qu’en temps normal. Récemment, par exemple, plusieurs hôpitaux ont été pris pour cible par une cyberattaque. Pour combattre ce phénomène, plus de 400 experts et spécialistes en cybersécurité se sont unis sous une même bannière : la ligue COVID-19 CTI, pour “Cyber-threat intelligence”. Cette nouvelle milice indépendante de la sécurité informatique s’étend sur 40 pays et compte dans ses rangs des experts de Microsoft et d’Amazon.

Lire l’article: https://www.journaldugeek.com/2020/03/27/crise-sanitaire-piratage-cybersecurite/

Coronavirus : les incidents de cybersécurité se multiplient

Source: Silicon.fr
27 mars 2020

Le volume d’incidents de sécurité informatique traités a été jusqu’à 11 fois supérieur depuis le confinement pour cause de coronavirus, selon PagerDuty.

Avec l’extension des mesures de confinement pour cause de coronavirus, la croissance sans précédent du trafic Internet s’accompagne d’une forte hausse des incidents de cybersécurité.

Selon une analyse de PagerDuty, fournisseur d’une plateforme de gestion des incidents IT, le volume d’occurences traitées augmente fortement depuis le début du mois de mars 2020.

Lire l’article: https://www.silicon.fr/coronavirus-le-cert-ds-alerte-sur-trois-menaces-contre-les-messageries-337088.html

 

Cybersécurité : Hexatrust se mobilise face au coronavirus

Source:  Silocon.fr
23 mars 2020

Hexatrust, le groupement d’entreprises françaises de cybersécurité, propose une sélection de services aux entreprises en difficulté face à la pandémie de coronavirus.

« Ne laissons pas cette pandémie terrestre générer une pandémie numérique, et les organisations déstabilisées par des cyberattaques ! Les Opérateurs de Services Essentiels, les établissements de santé ou l’ensemble des entreprises aujourd’hui sont totalement numériques et il est indispensable de les accompagner dans les jours et les semaines particulières à venir pour assurer leur résilience. Nous nous engageons à leurs côtés. C’est de notre responsabilité de veiller à la sécurisation et disponibilité des accès et des données, des organisations qui mettent en place un plan de continuité d’activité. »  explique Jean-Noël De Galzain, Président de Hexatrust.

Lire l’article: https://www.silicon.fr/cybersecurite-hexatrust-se-mobilise-face-au-coronavirus-336682.html

Cybersécurité : quand le « Shadow IoT » menace les entreprises

Silicon – 26 février 2020

L’augmentation fulgurante du trafic issu de l’Internet des objets (IoT) dans les entreprises pose d’importants défis de sécurité, relève Zscaler.

Le volume de trafic généré par l’Internet des objets (IoT) autorisés et non autorisés monte en flèche dans les entreprises, selon une analyse du trafic cloud menée par Zscaler.

C’est ce que souligne un rapport* publié par ThreatLabZ, l’entité de recherche du fournisseur de solutions de sécurité en mode cloud. Désormais, les clients de la société de cybersécurité génèrent un milliard de transactions IoT par mois. Ce chiffre a bondi de « 1500% » par rapport au volume annoncé en mai 2019 par la firme basée à San José (Californie).

Lire article en entier: https://www.silicon.fr/faille-intel-des-processeurs-sans-defense-335608.html

cybersecurite-2

Renforcer La Cybersécurité En Entreprise Par L’Humain

Forbes – 30 janvier 2020

Conscients de la portée chaotique des cyberattaques et la faiblesse de leur cybersécurité, les dirigeants n’hésitent plus à fournir des efforts financiers conséquents et à recruter d’excellents experts pour s’en prémunir. Mais dans cette quête de résilience, ils ont toutefois tendance à négliger le rôle crucial des premiers acteurs de terrain de la cybersécurité : les collaborateurs.

Lire l’article

5G, cyberattaques, éducation… Les enjeux de la cybersécurité en 2020

Les numériques – 30 janvier 2020

Le Forum International de la Cybersécurité 2020 (FIC), qui se déroulait du 28 au 30 janvier à Lille, a une fois encore tenu toutes ses promesses. Pour sa douzième édition, l’événement a mis l’accent sur l’importance de replacer l’humain au cœur de la cybersécurité.

Lire l’article

cybersecurite-europe

Cybersécurité : pas une priorité pour les entreprises canadiennes, selon une étude

Direction informatique – 27 janvier 2020

« Les entreprises pensent à tort être bien préparées pour faire face aux enjeux de sécurité », affirme Foutse Khomh, professeur agrégé au département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal.

Malgré les récentes fuites chez Desjardins, Capital One et Life Labs, qui ont touché des millions de Canadiens, 50 % des moyennes et grandes organisations au pays n’ont pas cru bon de renforcer leurs pratiques de sécurité.

C’est ce que suggère la quatrième étude annuelle sur le secteur des technologies de l’information (TI), réalisée par la firme Novipro en collaboration avec Léger Marketing.

Dévoilé lundi, ce portrait a été effectué du 23 septembre au 23 octobre 2019, auprès de 496 répondants, dont 300 décideurs en TI. L’échantillon se compose majoritairement d’hommes (70 %) qui travaillent à temps plein (96 %) dans une moyenne entreprise (43 %) ou une grande entreprise (55 %).

Lire l’article